Images plaine nature
Images plaine nature
Images plaine nature
Images plaine nature

Sébastien PODOGORSKA - Lézarder et ramper en Bourgogne

Sébastien PODOGORSKA - Lézarder et ramper en Bourgogne © S. Podogorska

Sébastien 

 

Les rencontres modifient les destins ! Lors d'un stage pour le collège à l'ONF, j'ai rencontré un garde forestier qui m'a fait découvrir les cerfs et les biches en forêt d'Othe dans l'Yonne. Coup de foudre pour cet animal ! Quelques années plus tard, je m'achète un appareil photo et la passion est là. De l'argentique au numérique, je me suis intéressé pendant 20 ans aux cerfs et biches. Avec une certaine éthique, observer sans déranger, vivre d'abord pleinement l'instant présent, réaliser de belles images étant une opportunité, non pas une fin. Aujourd’hui ma passion de la photo me conduit à me tourner vers des mal-aimés : les reptiles. Je ne suis pas un spécialiste, juste un acteur, un observateur qui espère comprendre pour faire comprendre. Mon ambition est de faire découvrir ces animaux pour éviter des coups de pelles dans les jardins, montrer que la biodiversité ne peut se passer d’eux. Au travers des expositions où j’ai déjà rencontré le public, mes images, entre esthétisme et naturalisme, servent de supports pour partager, donc dialoguer, faire connaître, aimer, et donc respecter. Mon désir d’exposer est « montrer pour protéger ».

 

Son exposition Lézarder et ramper en Bourgogne

 

Soyons francs, je ne suis pas une langue de vipère, je ne vais pas vous faire avaler des couleuvres, il n’y a pas de lézard, et ma langue ne fourchera pas : j’ai peur des serpents !!!

Mais dans certaines peurs il y a aussi parfois un attrait… Mon père a la trouille de tout ce qui rampe, et j’ai grandi avec l’idée qu’il ne fallait pas s’approcher de ces bêtes-là. Mon arrière-grand-père aurait donné un coup de fusil dans un nœud de vipères et se serait fait poursuivre ensuite…

Mon oncle « piqué » quand il était petit… Mes parents me racontant les fameux « lâchers » de vipères par hélicos… Bref, dans la famille, les reptiles ont fait et font toujours frissonner ! Et pour beaucoup de personnes c’est évidemment la même chose, toujours cette crainte et des histoires folles !

Mais depuis quelques années, lorsque je croise un serpent, après un sursaut « instinctif » (que je réprime de mieux en mieux…), et le mouvement de recul (je recule de moins en moins…), j’observe ces bestioles sans pattes… Observer pour connaitre et diminuer la peur, le schéma classique  (« Aie confiance » me disent elles !). Et c’est un monde inconnu qui est là, discret, avec ses différentes espèces, ses habitats, ses distributions, ses effectifs, et malheureusement aussi ses atteintes et menaces.

        Je ne prétends pas être un spécialiste des reptiles, je découvre cet univers chaque jour, j’aimerais juste participer à l’évolution du regard qu’on leur porte. Montrer à travers quelques photos la beauté de ces mal-aimés, casser certains préjugés, que le regard inquiétant de la vipère cache un animal plutôt paisible par exemple. Et puis les reptiles, ce ne sont pas que les serpents, il y a aussi les lézards et les tortues. Mettez des pattes et les gens n’auront plus peur !