Images plaine nature
Images plaine nature
Images plaine nature
Images plaine nature

Pierre BOILLAUD et Frédéric COIGNOT Invités régionaux

Pierre :

 

Mon but, passer de longues heures en nature, me fondre dans le paysage, adapter mes mouvements, prendre le sens du vent, respecter cet ensemble

Ma récompense, observer les comportements de toutes la faune. La photographier est pour moi, une dose d’adrénaline.

Partager avec le plus grand nombre de personne, car on hésitera toujours un peu plus à détruire  ce que l’on connait.

Notre style de vie actuelle, fait que l’on oublie ce qui vit juste à côté de nous, c’est pourquoi j’ai voulu photographier toutes ces gueules d’amour, guère plus grosses et aussi attendrissantes qu’une peluche.

Frédéric :

 

Auteur photographe Dijonnais, Frédéric COIGNOT est, selon ses propres mots, "passionné par l'image".
Il découvre la photographie il y a 25 ans et y voit un excellent moyen de partager son regard sur le monde.
Parfois simples et représentatives, parfois plus techniques voire expérimentales, ses images se veulent bien sûr esthétiques mais aussi légèrement décalées. Un petit décalage, rien qu’un "petit pas sur le côté" pour découvrir les choses sous un angle nouveau.
Montrer ce qu’on ne voit pas toujours, parce qu'on ne prend pas le temps, parce qu’on n’y était pas... C’est son but.

 

 

        

 

Présentation de l’exposition

 

« Mister Renard »

 

P. Boillaud : « Voilà deux ans que je préparais ce projet, le but : aller à la rencontre du renard urbain dans les rues de Londres. En juin dernier, je fais la connaissance sur une expo, d’un photographe de ville et de son épouse. Au fil de la discussion je comprends vite que ces deux-là ont l’habitude de voyager dans les pays étrangers et surtout qu’ils maîtrisent parfaitement l’anglais. Ce qui pour moi est loin d’être le cas, car j’ai pris très tôt l’option ornithologie à l’école en observant le corbeau sur son arbre perché par la fenêtre de classe. C’est pendant ce weekend là que je leur explique mon projet. N’ayant pas besoin de les pousser beaucoup, les voilà tout de suite partant pour cette mini aventure. La décision est prise nous partirons donc en février et il nous reste 9 mois pour préparer le projet. Les réunions s’enchaînent alors au rythme des barbecues et tartiflettes et un travail de fourmi s'organise pour récupérer la moindre information : recherches sur internet, envoi de nombreux mails et prises de contacts. Nous voulons comprendre comment maître goupil est perçu sur place et comment la cohabitation se passe entre 8 millions d’habitants et 10 000 renards urbains. »

 

Présentation du film

« Big Ben à l'heure de goupil»

Frédéric est parti, accompagné de son épouse Stéphanie, avec Pierre Boillaud pour voir comment les londoniens cohabitent avec les 10 000 renards qui vivent dans la capitale.  Deux styles photographiques différents, un projet commun. Ce film sera projeté à plusieurs reprises  pendant le salon. (Voir la page animations)

 

 

 

Le site de Pierre : A travers un caillou

 Le site de  Frédéric : Frédéric Coignot Photographies